Balade dans les Monts d’Or. 21 juin 2020.

01 A6LAt_zw

Le Mont d’Or est constitué essentiellement de roches calcaires contrairement aux Monts du Lyonnais et du Beaujolais. Cette différence géologique a des effets sur la flore. Le Mont d’Or est ainsi riche en orchidées. Lors d’une sortie réalisée le 10 mai 2015 avec un botaniste local nous avions découvert 11 espèces d’orchidées en fleur.

L’objectif principal de cette sortie plus tardive dans la saison était la prospection d’un autre site du massif et d’une orchidée protégée à l’échelle régionale : l’Épipactis à petites feuilles. Le point de départ était le parking de Giverdy sur la commune de Saint-Didier les Monts d’Or. L’itinéraire suivait approximativement le sentier de la Pierre qui est voué à la découverte de cabornes. Les pierres des cabornes et murets sont constituées de calcaire à gryphées (mollusque fossiles proches des huitres) qui était autrefois extrait dans la carrière de Saint-Fortunat à proximité.

2 P112086103 P112086204 8pyWQp0A

Nous avons herborisé le long du sentier.

Arbustes calcicoles observés : Cornouiller mâle, Viorne lantane.

Autres arbustes : Camérisier ou Chèvrefeuille à balais (avec ses baies soudées par deux), Bois de Sainte-Lucie (avec ses petites cerises), Buis (certains ayant encore survécu aux attaques des chenilles de la pyrale du buis, papillon exotique invasif).

05 P1120834 Lonicera xylosteum (Chèvrefeuille à balais)

Chèvrefeuille à balais (Lonicera xylosteum). MP.

06 P1120831 Prunus mahaleb (Bois de Sainte Lucie)

Bois de Sainte-Lucie (Prunus mahaleb). MP.

Plantes des bords de chemin en fleur : Orchis pyramidal (orchidée commune et tardive), Germandrée petit chêne (petite plante de la famille des Labiées typique des sols secs et peu profonds), Hélianthème nummulaire (plante typique des pelouses sèches), Trèfle des montagnes (espèce rare dans la Métropole lyonnaise et localisée dans les Monts d’Or), Coronille bigarrée, Centaurée jacée, Carotte sauvage, Garance voyageuse (ou Garance sauvage), Campanule agglomérée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plantes des murets de pierres sèches: Orpin blanc, Orpin âcre, fougères (Polypode, Asplénium cétérach, Asplénium rue des Murailles).

14 P1120982 Sedum album (Orpin blanc)

Orpin blanc (Sedum album). MP.

15 P1120974 Asplenium ceterach (Cétérac)

Cétérac (Asplenium ceterach). MP.

A proximité de la « caborne enfouie » une des seules stations d’Orchis de Provence est protégée par une petite clôture en bois. Toutefois cette espèce fleurit vers la mi-mai. Nous n’avons pu observer que les tiges sèches.

En suivant un chemin en sous-bois nous avons pu observer quelques pieds d’Épipactis à petites feuilles qui étaient toutefois en fruit alors que l’Épipactis helléborine est en boutons. Cette orchidée protégée est rare dans le département du Rhône et la métropole alors qu’elle plus fréquente dans le sud de la Région (notamment la Drôme).

16 P1120911 Epipactis microphylla (Épipactis à petites feuilles)

Épipactis à petites feuilles (Epipactis microphylla). MP.

18 P1120892 Epipactis helleborine (Épipactis à larges feuilles)

Épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine). MP.

En contrebas du parking de Giverdy, un jardin et un sentier botanique ont été aménagés. Un pied de Rosier de France (appelé également Rose des Provins ou Rose des apothicaires) y a été planté. Il s’agit d’un des ancêtres des roses cultivées. Cet églantier aurait été introduit en France au temps des Croisades. Il se reconnaît par sa corolle formée de 5 pétales rose pâle à rose vif ou rouge, ainsi que les tiges couvertes de deux types d’aiguillons (les uns forts et crochus, les autres plus fins et étroits) et de soies glanduleuses.

19 -TI6zG3w

20 U2diOCGw

Rosier de France (Rosa gallica). PJ.

En raison de sa régression, l’espèce est protégée en France : une dizaine de stations sont connues à l’Est du Plateau Lyonnais, ainsi que ponctuellement dans les Monts d’Or et sur la côte beaujolaise.

Le Baguenaudier arborescent ou arbre à vessie (arbuste de la famille du pois aux gousses caractéristiques) était aussi présenté : cet arbuste indigène dans les Monts d’Or est également planté à des fins ornementales.

21 P1120941 Colutea arborescens (Baguenaudier)

Baguenaudier (Colutea arborescens). MP.

Oiseaux

27 espèces d’oiseaux ont été recensées. Autour de Giverdy des parcs accueillent les oiseaux liés aux grands arbres (résineux et feuillus) comme la Mésange huppée, la Ménage noire, la Mésange charbonnière, le Roitelet à triple-bandeau, le Pinson des arbres, le Grimpereau des jardins. La fauche des prairies attire des rapaces comme le Milan noir et le Faucon crécerelle. Assez rare dans la métropole, un couple de Bondrée apivore a été observé.

22 Bondrée apivore Antje Gortler Wikimedia Commons

Bondrée apivore. Antje Gortler. Wikimedia Commons.

Les haies bordant les prairies sont favorables aux passereaux insectivores (Fauvette à tête noire, Fauvette grisette, Hypolaïs polyglotte), au Bruant zizi et au Pic vert.

23 Hypolaïs Franck Vasse Wikimedia Commons

Hypolaïs polyglotte. Franck Vasse. Wikimedia Commons.

Insectes

Les bords de chemin et prairies naturelles riches ont permis d’observer les insectes qui butinent différentes fleurs dont la carotte sauvage, notamment des papillons : 10 espèces de rhopalocères dont :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et sept espèces d’hétérocères dont Micropterix aglaella, un petit papillon mesurant entre 3 et 4 mm et signalé pour la seconde fois dans le département du Rhône.

29 P1120946 Chrysocrambus craterellus

Le Crambus rayé (Chrysocrambus craterellus). MP.

30 P1120846 Micropterix aglaella

Micropterix aglaella. MP.

31 P1120870 Pterophorus pentadactyla

Le Ptérophore blanc (Pterophorus pentadactyla). MP.

Des coléoptères (Clytre des Saules, Lepture à suture noire… ; différentes espèces de coccinelles).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et des punaises.

41 P1120998 Hadrodemus m-flavum (Capside au M jaune)

La Capside au M jaune (Hadrodemus m-flavum). MP.

Participaient à cette sortie : Christiane, Daniel, Marie-Pierre, Myriam, Pascale, Patrick.

Compte-rendu : Patrick. Photos : Marie-Pierre, Myriam, Patrick.

42 P1070865

Cet article a été publié dans Sorties Naturalistes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s