Balade naturaliste au départ de Saint-André la Côte. 5 juillet 2020.

01 P1140174

Beau soleil et température rafraichissante (16° à 8h30) au départ de cette petite balade (un peu plus de 7 km) à partir du plus haut village des Monts du Lyonnais : 850 mètres.

Les oiseaux sont nombreux à nous accueillir : Serin cini, Verdier  (2 mâles se houspillent), Martinets noirs, Bergeronnette grise, Rougequeue noir, Chardonnerets (très agités)… Nous entendons même un Bouvreuil au loin.

02 Francis C. Franklin

Bouvreuil pivoine mâle. Wikimedia Commons. Francis C. Franklin

Les Hirondelles de fenêtre font des allers et retours jusqu’à leurs nids.

03 Wald1siedel

Hirondelle de fenêtre. Wikimedia Commons.

Nous empruntons le GR de pays du Tour des Monts du Lyonnais. Il nous fait traverser des zones de cultures céréalières et prés de fauche.

04 P1140168

Ceux-ci attirent les rapaces. Nous observons plusieurs Milans noirs et un Milan royal qui passent et repassent au dessus des prés. Belle comparaison pour les débutants !

Milan noir à gauche et Milan royal à droite.

Deux Busards Saint-Martin survolent un champ de céréales.

Nous abandonnons le GR pour rejoindre le hameau d’Accole sur la commune de Sainte-Catherine. Pie-grièche écorcheur, Tarier pâtre, Fauvette grisette… nous accompagnent. Sur la petite route, un Crapaud commun écrasé… Et une Petite Biche (Dorcus parallelipipedus) qui ferait bien de se dépêcher si elle ne veut pas finir sa vie de la même façon…

07 Dorcus parallelipipedus (La Petite Biche) Chazay d'Azergues 19 06 2020 BBMP P1120821

Petite Biche. MP.

 

C’est un « coléoptère de la famille des Lucanidae assez gros (3 cm environ) dont les larves se développent dans les souches pourries de feuillus. L’adulte lui, apprécie la sève qui s’écoule de blessures d’arbres ». (source Wikipedia).

Le long de ces sentiers ensoleillés, quelques fleurs : la Mauve musquée (Malva moschata) qui aurait des vertus pour le traitement des voies respiratoires ; le Gaillet vrai (Galium verum) ou Caille-lait jaune, ce nom faisant référence à son ancienne utilisation pour la fabrication des fromages ; la Centaurée scabieuse (Centaurea scabiosa).

08 P1140233 Malva moschata (Mauve musquée)

Mauve musquée. MP.

09 P1140200 Galium verum (Gaillet vrai)

Gaillet vrai. MP.

10 P1140195 Centaurée scabieuse Centaurea scabiosa

Centaurée scabieuse. MP.

11 P1140194 Centaurée scabieuse Centaurea scabiosa

Centaurée scabieuse (feuillage). MP.

Elles attirent les papillons :

 

12 La Piéride du navet (Pieris napi) P1140205a

La Piéride du navet (Pieris napi). MP.

14 P1140198 Le Demi-deuil (Melanargia galathea)

Le Demi-deuil (Melanargia galathea). MP.

15 P1140281 Le Petit Nacré (Issoria lathonia) P1140281

Le Petit Nacré (Issoria lathonia). MP.

Mais aussi d’autres insectes comme des coléoptères : la Lepture havane, encore nommée Pseudovadonie livide (Pseudovadonia livida), qui se nourrit de fleurs et dont la larve mange le mycélium d’un champignon. L’Œdémère ochracé (Œdemera podagrariae) : les adultes se nourrissent de nectar et pollen et les larves sont xylophages. Le Téléphore fauve (Rhagonycha fulva), une cantharide que l’on voit partout en ce moment, qui se nourrit de pollen mais aussi de petits insectes.

16 P1140163 Pseudovadonia livida (La Lepture havane)

La Lepture havane. MP.

17 P1140199 Oedemera podagrariae femelle (L'Œdémère ochracé)

L’Œdémère ochracé. MP.

18 Rhagonycha fulva (Téléphore fauve) P1140167a

Le Téléphore fauve. MP.

Le sentier se poursuit en milieu plus arboré : le Bois des Reculées, du nom du ruisseau  voisin, dont nous apprécions grandement l’ombrage.

19 P1140212

Nous y entendons chanter le Pigeon colombin.

19x MPF

Pigeon colombin. Wikimedia Commons. MPF.

Végétation et « habitants » changent. Pour les fleurs : la Campanule étalée (Campanula patula) pousse en sous-bois ou dans les haies ; l’Epilobe à feuilles étroites (Epilobium angustifolium) est une plante pionnière qui colonise les clairières ou les coupes de bois ; la Germandrée scorodoine ou Sauge des bois (Teucrium scorodonia) a des fleurs très mellifères ; la Bryone dioïque (Bryonia dioica), photographiée pour un lecteur assidu de nos comptes-rendus…

20 P1140285 Campanula patula (Campanule étalée)

Campanule étalée. MP.

21 P1140218 Epilobium angustifolium (Epilobe à feuille étroite)

Épilobe à feuille étroite. MP.

22 P1140191 Teucrium scorodonia (Germandrée, Sauge des bois, Germandrée Scorodoine)

Germandrée Scorodoine. MP.

23 P1140220a Bryonia dioica (Bryone dioïque)

Bryone dioïque. MP.

Pour les insectes : la Cétoine grise ou Drap mortuaire (Oxythyrea funesta) se nourrit de fleurs, en particuliers des Rosacées ; Hemipenthes morio, un diptère facilement identifiable, se nourrit de nectar et pollen. Sa larve parasite d’autres diptères qui parasitent des papillons… Un autre diptère, un syrphe du genre Eristalis sur une Grande Camomille (Tanacetum parthenium).

24 P1070939 Oxythyrea funesta (Cétoine grise)

Cétoine grise. M-P M.

25 P1140225 Hemipenthes morio

Hemipenthes morio. MP.

26 P1140282 Syrphe genre Eristalis

Syrphe. MP.

Plusieurs Grandes Sauterelles vertes (Tettigonia viridissima) sont cachées dans les buissons.

29 P1140224 Grande sauterelle verte (Tettigonia viridissima)

Et trois papillons : le Tristan (Aphantopus hyperantus) lié aux bois frais, l’Amaryllis (Pyronia tithonus) et la Sylvaine (Ochlodes venatus) qui apprécient les lisières de bois et que l’on ne voit que pendant les mois les plus chauds de l’année. C’est notre première observation de la saison.

27 P1140176 Le Tristan (Aphantopus hyperantus)

Le Tristan. MP.

28 P1140268 L’Amaryllis (Pyronia tithonus)

L’Amaryllis. MP.

29x P1140228 La Sylvaine (Ochlodes venatus)

La Sylvaine. MP.

Après ce passage au frais, notre sentier traverse des champs de céréales en plein soleil.

30 P1140253

C’est un peu dur pour le début d’après-midi… Mais nous nous intéressons tout de même à ce que nous rencontrons. D’abord au Bleuet des moissons (Cyanus segetum) dont le bleu azur égaye la monotonie des épis blonds.

31 P1140252 Cyanus segetum (Bleuet des moissons)

Nous observons un accouplement de petits coléoptères, sans doute Œdémèra lurida, sur une belle graminée de la famille des Poaceae : la Fléole des prés (Phleum pratense), dont le pollen est très allergisant.

32 P1140259 Oedemera lurida sur La fléole des prés (Phleum pratense)

Au bord du sentier, une L’Hespérie de la houque (Thymelicus sylvestris).

13bis P1140169

Nous sommes attirés par un éclair bleu-vert métallique qui se déplace au sol : une petite punaise (8 mm) ; il s’agit de la Punaise verte bleuâtre (Zicrona caerulea). D’après Wikipedia « C’est un insecte auxilliaire utile car c’est un grand prédateur de larves de chrysomèles qui peuvent, elles, se montrer très destructrices (criocères, doryphores). Cette punaise s’attaque aussi aux altises, à des chenilles de lépidoptères et suce aussi un peu les plantes. »

34 P1140256 Zicrona caerulea (Punaise verte bleuâtre)

Nous retrouvons un bois avec bonheur. Composés de beaux feuillus, il mériterait d’être parcouru le matin de bonne heure à l’écoute de l’avifaune.

35 P1140271

Malgré la chaleur pesante du milieu d’après-midi, nous y entendons tout de même la Sittelle et le Grimpereau des jardins. Une femelle de Calopteryx vierge (Calopterix virgo) est au repos sur une fougère. Même si ces Demoiselles pondent dans les cours d’eau, elles peuvent s’en éloigner.

36 P1140275 Calopteryx vierge (Calopterix virgo) femelle

Une Mélitée des scabieuses (Mellicta parthenoides) butine une fleur de ronce.

37a La Mélitée des scabieuses (Mellicta parthenoides) P1140269

La fin de notre parcours nous fait dominer un beau panorama.

37 P1140276

Mais nous n’avons pas le courage de monter au point culminant : le Signal de Saint-André, il fait trop chaud. Ce sera pour une autre fois… Au final, 37 espèces d’oiseaux contactés, 16 de papillons et pas mal d’autres petites bêtes.

Marie-Pierre, Myriam, Pauline, Patrick et Héléna qui a du nous quitter très vite en raison de son allergie au pollen des graminées.

38 P114024539 P1070941

 

Cet article a été publié dans Sorties Naturalistes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s