Suivi des oiseaux d’eau du Grand Parc de Miribel-Jonage. Comptage du 17 août 2020.

Température agréable : 18° à 7 heures, pour ce matin du premier comptage de la saison 2020-2021. Le fond de l’air est très humide et quelques gouttes tombent même… Puis le soleil généreux réchauffe l’ambiance. Le Grand Parc étant très fréquenté en été, nous avons opté pour un comptage en semaine. A cette heure matinale, il y a très peu de monde…

Les Aigrettes garzettes sont bien présentes, tout comme les Martins-pêcheurs.

Aigrette garzette. JCD.

A cette saison, les jeunes Gallinules poules d’eau sont nombreuses.

Gallinule poule d’eau. Wikimedia Commons. Chindea Ciprian Emil.

Ils restent quelques Sternes pierregarins dont 2 juvéniles sur le radeau où elles sont nées. Nous observons et entendons une Cisticole des joncs vers les lacs des Droites et une à la Forestière dont les îlots des plans d’eau sont en partie découverts et accueillent Vanneaux, Chevaliers et les deux espèces de sarcelles. C’est aussi sur le lac de la Forestière que l’on trouve la majorité des foulques.

Vanneaux huppés. YD.

Au pont d’Herbens (Grand Large), de jeunes Rousseroles effarvates se laissent admirer.

Résultat du comptage.

  • Aigrette garzette : 7
  • Bécassine des marais : 1
  • Canard chipeau : 3
  • Canard colvert : 194
  • Canard mandarin : 1
  • Chevalier culblanc : 7
  • Chevalier guignette : 4
  • Cygne tuberculé : 289
  • Foulque macroule : 1850
  • Fuligule milouin : 4
  • Gallinule poule d’eau : 26
  • Goéland leucophée : 3
  • Grand Cormoran : 17
  • Grèbe castagneux : 3
  • Grèbe huppé : 44
  • Héron cendré 35
  • Héron gardeboeufs : 2
  • Martin-pêcheur d’Europe : 10
  • Mouette pygmée : 1
  • Mouette rieuse : 50
  • Nette rousse : 84
  • Sarcelle d’été : 6
  • Sarcelle d’hiver : 9
  • Sterne pierregarin : 11
  • Vanneau huppé : 12
Canard mandarin femelle. Wikimedia Commons. Keven Law.

Hors oiseaux d’eau, les Gobemouches noirs en migration se font entendre partout, et une cinquantaine de Guêpiers nous accompagnent tout au long de notre comptage.

Gobemouche noir. JCD.
Guêpier d’Europe. JCD.

Nous observons deux Bondrées apivores différentes, ainsi qu’une Huppe fasciée au dessus de la prairie du Fontanil.

Huppe fasciée. Wikimedia Commons. Luc Viatour.

Une couleuvre vipérine (Natrix maura) qui a l’air blessée s’est réfugiée au bord du lac du Drapeau.

Un Petit Mars changeant (Apatura ilia) volète au dessus du sentier.

Il ne reste plus beaucoup de fleurs…

Cirsium vulgare (Cirse à feuilles lancéolées). MP.
Eupatorium cannabinum (Eupatoire à feuilles de chanvre). MP.
Trigonella alba (Mélilot blanc). MP.

A noter que le Mélilot blanc est aussi appelé vanille québécoise car les fleurs séchées sont utilisées dans la belle Province pour aromatiser les desserts.

Une guêpe solitaire de la famille des Scollidae, la Scolie hirsute (Scolia hirta), butine le nectar des fleurs. Cette guêpe pond un œuf dans une larve vivante de coléoptère qui servira de garde-manger à la larve de la scolie…

Scolie hirsute (Scolia hirta). MP.

Gilbert, Lucie, Marie H., Marie D., Marie-Pierre, Myriam.

Cet article a été publié dans Comptage Hivernants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s