Suivi des oiseaux d’eau du Grand Parc de Miribel-Jonage. Comptage du 17 août 2022.

Temps orageux pour la reprise de cette nouvelle saison de comptage. En arrivant tôt, juste après la pluie, du côté du Morlet, des Canards colverts cherchent leur pitance sur le parc de stationnement…

Le soleil et la chaleur (trop forte…) nous accompagnent jusqu’à 15 heures et nous sommes déjà dans nos voitures quand l’orage reprend de plus belle. Une constatation : les oiseaux d’eau sont plus présents que l’an dernier à la même époque. D’abord par le nombre d’espèces : 30, dont 5 d’ardéidés et 6 de limicoles (les îlots de la Forestière étant découverts). Puis par les effectifs. Les foulques n’étaient que 520 le 17 août 2021, les colverts et les nettes deux fois moins nombreux. À signaler, une très belle observation d’un blongios juvénile à l’affût. Il est resté une dizaine de minutes tendu comme un arc, puis a commencé à se dandiner doucement et a fondu sur sa proie, rapide comme l’éclair. Il a ensuite disparu dans le feuillage.

Blongios nain juvénile. Wikimedia Commons. Marek Szczepanek.

Résultat du comptage.

  • Aigrette garzette : 3
  • Bécassine des marais : 3
  • Bihoreau gris : 1
  • Blongios nain : 2
  • Canard chipeau : 4
  • Canard colvert : 208
  • Canard souchet : 1
  • Chevalier culblanc : 1
  • Chevalier guignette : 11
  • Chevalier sylvain : 4
  • Cygne tuberculé : 373
  • Foulque macroule : 2380
  • Fuligule milouin : 25
  • Fuligule morillon : 2
  • Gallinule poule d’eau : 51
  • Goéland leucophée : 5
  • Grand Cormoran : 11
  • Grand Gravelot : 3
  • Grèbe castagneux : 3
  • Grèbe huppé : 41
  • Héron cendré : 42
  • Héron gardeboeufs : 5
  • Martin-pêcheur d’Europe : 10
  • Mouette rieuse : 24
  • Nette rousse : 130
  • Petit Gravelot : 5
  • Râle d’eau : 2
  • Sarcelle d’hiver : 14
  • Sterne pierregarin : 23
  • Vanneau huppé : 20
Chevaliers sylvain. Wikimedia commons. Nicola Veljkovic.

Aigrette garzette. JCD.

Bien sûr, nous constatons ici aussi les résultats des canicules de l’été. Le feuillage est grillé.

Le niveau de certains plans d’eau est très bas.

Nous préférons regarder la flore et les insectes qui restent.

La Salicaire pourpre (Lytrum salicaria). MP.

Le Sureau yèble (Sambuscus ebulus). MP.

Le Souci (Colias crocea). MP.

Le Flambé (Iphiclides podalirius). MP.

L’Azuré commun (Polyommatus icarus). MP.

Marie-Pierre, Myriam.

Cet article a été publié dans Comptage Hivernants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s